La répartition des sièges par commune répond aux règles de droit commun.

Les communes avec un seul titulaire disposent également d'un siège de délégué supplémentaire.

Délégués Communautaires CDC CASTILLON-PUJOLS

Retrouvez les comptes-rendus des derniers conseils

Télécharger
Compte rendu 08 02 2018.pdf
Document Adobe Acrobat 818.7 KB
Télécharger
Compte rendu 12 03 2018.pdf
Document Adobe Acrobat 751.4 KB
Télécharger
Compte rendu 13 04 18.pdf
Document Adobe Acrobat 960.5 KB

Le budget principal 2018 de la CDC a été adopté à l’unanimité le 13 avril.

Il s’élève à 10 797 533 euros en fonctionnement, et 3 940 164 euros en investissement.

 

Les dépenses principales en fonctionnement concernent :

- le reversement de fiscalité aux communes et au FNGIR pour 2 304 689 euros

- les ordures ménagères (pour lesquelles la CDC transfère la compétence au SEMOCTOM et à l’USTOM ) avec 2 060 080 euros

- les services enfance-jeunesse (multi-accueil, RAM, les 4 ALSH, l’accueil jeunes…) avec 1 364 921 euros dont 999 420 euros de frais de personnel

- l’Office de Tourisme avec une participation du budget principal de 187 821 euros

- l’OPAH, pour 180 000 euros

- les médiathèques intercommunales de Branne, Naujan et Postiac et une participation pour les équipements communaux Castillon la Bataille et Gensac, pour un total de 171 005 euros

- les frais de personnel de l’ensemble des services

 

- les recettes de fonctionnement proviennent des subventions, dotations, produits des services (participation des familles aux services enfance/jeunesse, vente des repas, loyers de la gendarmerie)

 

Les principaux axes du plan d’investissement pour 2018 se composent ainsi :

- maisons de santé de GENSAC et RAUZAN : 1 160 000 euros (qui seront remboursés par les mairies ultérieurement)

- les infrastructures touristiques (bornes pour les camping-cars, rénovation du bureau d’accueil de RAUZAN notamment..) : 208 561 euros

- les travaux des berges de Dordogne : 202 000 euros

- les structures enfance/jeunesse : 92 400 euros

A noter également l’inscription de 800 000 euros pour les travaux qui seront réalisés par Gironde Numérique dans les 6 années à venir, et un engagement de la CDC pour le financement des travaux de rénovation de la ligne TER Bordeaux/Sarlat pour 409 437 euros, voté le 12 mars 2018.

 

Ce budget ambitieux a été voté sans augmenter la fiscalité locale, dont les taux restent donc inchangés :

- Cotisation foncière des entreprises : 25.26%

- Taxe d’habitation : 9%

- Taxe sur le foncier non bâti : 4.85%

- Taxe sur le foncier bâti : 1%